Guide Orc pour débutants et amateurs

Noobcraft te propose ci-dessous un guide Orc pour débutants. Si ton truc à toi ce sont les grosses unités puissantes, une force de frappe brutale et des héros indomptables alors tu as sans doute trouvé la race qu’il te faut. Accroche-toi, péon, car nous entrons dans le territoire de la Horde !

Les avantages des Orcs

Les troupes de la Horde disposent de plusieurs avantages particulièrement intéressants. Voici ceux que nous avons choisi de mettre en avant dans notre guide Orc pour débutants.

– Résistance accrue : les troupes Orcs possèdent beaucoup de points de vie et peuvent infliger énormément de dégâts en peu de temps. Leur arsenal est complété par de nombreux sorts de soutiens capables de rendre leurs unités quasiment indestructibles. Leur amélioration d’armure étant partagée par l’ensemble de leurs troupes, cette race n’a pas peur de déployer un style de jeu brutal basé sur des teamfights de grande envergure.

– Héros polyvalents : les Orcs disposent de héros puissants et adaptables à toutes les situations. Cette race dispose du combo “tri-héros” le plus fort du jeu à l’heure actuelle.

– Chambre vaudou : chaque article de la boutique des Orcs est étudié pour palier à une faiblesse de cette race. Qu’il s’agisse du baume de guérison, du parchemin de vitesse, de l’orbe de foudre ou encore du village miniature permettant de poser une expand rapidement … ce bâtiment est un atout de premier ordre !

– Forte présence au Tier 2 : contrairement à d’autres races, la quasi-totalité des unités orcs se débloquent au niveau 2 de leur évolution (bastion). De fait, ils peuvent ainsi déployer rapidement une force de frappe colossale sur un timing privilégié. Les autres races devront aller chercher le Tier 3 pour contrer votre armée.

– Verrouillage et burst : les Orcs disposent d’une multitude de moyens et de capacités pour empêcher une unité ennemie de bouger afin de lui infliger des dégâts massifs en un laps de temps très court. Cette tactique est très utile pour focus les héros et priver l’adversaire d’un de ses soutiens majeur dès le début d’un teamfight.

Les inconvénients des Orcs

Notre guide Orc pour débutants t’énumère ci-dessous l’ensemble des points faibles principaux que l’on peut noter chez les Orcs. Veille à bien en prendre connaissance.

– Puissance moindre au Tier 3 : contrairement à leurs adversaires, les Orcs disposent d’une puissance relativement moindre une fois arrivée au niveau 3 (Forteresse). Leur unique unité clé à ce palier sera le Tauren qui, si bien géré par l’adversaire, ne sera pas une menace concrète pour lui. De même, la furie sanguinaire orc peut être dispell facilement.

– Anti-magie très faible : les Orcs sont les seuls à ne pas disposer d’unités dites “insensibles à la magie” et disposent d’assez peu de sortilèges anti-magie. De fait, le joueur Orc est rapidement exposé aux sorts de ses adversaires et possèdent assez peu de moyens pour les contrer.

– Mauvaise gestion anti-air : les solutions technologiques du joueur Orc sont très limitées en matière d’anti-air. S’il gère assez bien les groupes d’unités aériennes peu résistantes comme les gargouilles ou les gyrocoptères avec le chevaucheur de chauve-souris, le joueur Orc a beaucoup plus de mal à contrer une vague de chimères, de griffons ou de wyrms de givre.

– Bâtiments clés vulnérables : l’antre des orcs est l’unique bâtiment producteur de nourriture qui ne dispose pas d’une armure renforcée. Véritable clé de voûte de l’expansion orc, notamment arrivé au Tier 2, l’antre des orcs est une cible de choix pour un adversaire minutieux. Toute destruction d’antres retarde d’autant plus le joueur Orc.

Les unités des Orcs

Notre guide Orc pour débutants va maintenant s’attarder sur les différentes unités dont dispose le joueur Orc. Nous allons vous les expliquer une par une et vous aider à comprendre comment bien les utiliser.

Le Péon : ouvrier peu intéressant comparativement à ceux des autres races disposant de talents spéciaux, le péon est cependant capable de s’entasser dans les antres des orcs. Il est alors en mesure de faire beaucoup de dégâts et peu repousser une early attaque sans trop de problèmes. Veillez à bien placer vos antres près de vos péons !

Le Grunt : unité la plus puissante du Tier 1, toute race confondue, le grunt est un pion d’excellence. Résistant et puissant, il peut mener de bons assauts en début de partie. Son coût élevé, cependant, vous oblige à en posséder une quantité limitée pour ne pas gaspiller vos ressources. De plus chaque perte de grunt en early game vous handicapera profondément. Certains sorts, comme le lien spirituel, permettent au grunt de survivre plus longtemps une fois le Tier 2 arrivé, ce qui augmente son utilité.

Le Chasseur de têtes : le troll n’est pas une mauvaise unité à proprement parlé, il est cependant peu utilise. Sa difficulté d’obtention au Tier 1 et sa fragilité face aux sorts de zone retardent souvent le joueur Orc dans son développement. Il peut être utilisé dans le cas d’un match 1c1 avec un joueur Mort-vivant mais nous y reviendrons dans un article dédié aux Matchups Orcs ! Son évolution, le berserker, se couple bien avec les possibilités du Tier 3 des Orcs.

Le Démolisseur : unité de siège classique, très efficace contre les bâtiments mais extrêmement vulnérable. Ils sont très peu utilisés en combat, de par leur inefficacité, et ne sont employés que pour défendre un éventuel tower rush ou pour déloger un ennemi turtle dans sa base.

Le Chevaucheur de loup : il s’agit de l’une de vos unités les plus importantes. Sa capacité “filet” lui permet de ramener un ennemi aérien au sol et d’immobiliser n’importe quel cible. Vous pouvez ainsi verrouiller un adversaire et l’empêcher de fuir très facilement. Cette capacité étant physique, elle ne peut pas être dissipée ce qui en fait un atout redoutable ! Attention cependant, le chevaucheur possède peu d’armure et ne produit pas beaucoup de dégâts.

La Bête kodo : unité de soutien indispensable des armées Orcs, la bête kodo vous permet d’augmenter considérablement les dégâts de vos unités avec ses tambours. Elle dispose aussi de la capacité “dévorer” qui lui permet d’engloutir instantanément n’importe quelle unité adverse terrestre, héros mis à part.

Le Chevaucheur du vent : une unité à très gros potentiel capable d’infliger des dégâts colossaux mais disposant d’une très faible défense. Pour être clair, si un joueur Orc parvient à surprendre son adversaire avec cette unité et à prendre l’avantage avant que celui-ci n’ait pu proposer un contre approprié alors il s’assure la victoire dans 80% des cas.

Le Chevaucheur de chauve-souris : il n’y a pas grand chose à dire sur cette unité à part qu’elle trouve son utilité lorsque vous voulez contrer un ennemi possédant beaucoup d’unités aériennes. Le chevaucheur peut alors se suicider avec “décoction instable” provoquant de gros dégâts en AoE. Il n’est utile et rentable que s’il explose sur un large groupe d’unités.

Le Chaman : lanceur de sorts clé chez les Orcs. Sa capacité expiation vous permet de dissiper la magie et d’endommager les unités invoqués. Le bouclier de foudre vous permet de faire des dégâts en AoE autour de l’unité impactée. Enfin, la furie sanguinaire offre un bonus d’attaque et de vitesse incomparable aux troupes du joueur Orc.

Le Sorcier-docteur : très peu utilisé et trop peu rentable pour les bonus qu’il accorde ou les dégâts qu’il inflige, le sorcier-docteur est à l’heure actuelle l’unité mal-aimée des orcs. Lors d’une partie longue, il peut être intéressant d’en posséder un pour poser des balises de soins ou poser des balises sentinelles afin de garder le map control.

L’Esprit marcheur : fantastique unité de soutien, il est l’équivalent défensif du chaman. Le lien spirituel lui permet de partager les dégâts absorbés entre plusieurs unités tandis que son dispell de zone lui offre un bon contrôle de la magie ennemi. En combinaison avec le maître-lame, l’esprit marcheur devient rapidement une unité clé de votre armée.

Le Tauren : objectivement l’une des unités les plus puissantes en première ligne, le tauren est cependant peu joué à haut niveau par les Orcs. Cher à produire et à entretenir, le tauren est une cible facile pour un grand nombre de sortilèges et peu rapidement devenir inutile au cœur de la mêlée. Il faut cependant le garder dans un coin de votre tête, sur un malentendu et un bon timing, il peut devenir utile !

Les héros des Orcs

Attardons-nous désormais sur les héros dans notre guide Orc pour débutants. Décryptons les capacités de ces puissants lanceurs de sorts et voyons en quo ils peuvent vous être utiles sur le champ de bataille.

Le Maître-lame : véritable plaie pour votre adversaire, ce héros orc peut infliger une quantité astronomique de dégâts. Son vent divin associé à sa frappe critique le transforme rapidement en calvaire s’il est bien micro-géré. Le baume guérisseur lui permet de se maintenir en vie de façon safe et vous offre la possibilité de harass. Sous vent divin, le maître-lame est quasiment à l’abri de toutes les menaces et dispose d’une mobilité inégalable.

Le Prophète : héros de pression par excellence, le prophète est en mesure d’utiliser l’invocation de ses deux loups en début de partie pour harass votre adversaire. Le but du prophète est de retarder le développement de l’ennemi afin que le joueur Orc puisse tranquillement poser son jeu et son Tier 2. A plus haut niveau, sa chaîne d’éclairs lui offre la possibilité de faire énormément de dégâts. Attention toutefois, ce héros reste fragile.

Le Chef Tauren : rarement choisi en 1er héros par les Orcs, le chef tauren est cependant un excellent héros de soutien en 2ème position, pour compléter un prophète ou en 3ème position, pour venir améliorer la composition maître-lame / chasseur des ombres. Très résistant, l’aura du chef tauren boostera vos unités. Son choc martial, lui, permettra d’étourdir l’ennemi et vous offrira la possibilité de verrouiller une cible prioritaire afin de l’annihiler sans qu’elle ne puisse réagir.

Le Chasseur des ombres  : couteau suisse des Orcs, ce héros polyvalent est adaptable à toutes les situations. Sa vague de soins vous permet d’améliorer votre longévité. Sa balise serpent augmente son potentiel agressif. Son hex, lui, empêche une unité de réaliser la moindre action pendant une durée donnée, idéal pour verrouiller et tuer une cible prioritaire comme un héros. Bien joué, le chasseur des ombres peut être l’élément déclencheur de votre victoire.

En bref

Noobcraft espère que son guide Orc pour débutants et amateurs t’aura permis d’en apprendre davantage sur la Horde. Puissants, brutaux et indomptés, les Orcs possèdent autant d’avantages que de faiblesses. Pour bien les maitriser, vous devrez apprendre à gérer vos timings, à retarder votre ennemi et à profiter au maximum de votre Tier 2. On compte sur vous, pour la Horde !

SUIVRE NOOBCRAFT

Noobcraft, c’est une communauté et du contenu multi-support pour le meilleur mais surtout pour le pire ! Tu peux retrouver nos aventures, nos digressions, nos casts et nos bêtises sur tous les réseaux ci-dessous.

AUTRES GUIDES WARCRAFT 3

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *